Lexique de la fauconnerie

Vocabulaire de la fauconnerie

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 

D

Degré : C’est chaque fois où l’oiseau, tournant la tête prend en montant à l’essor une nouvelle carrière jusqu’à ce qu’il se perde dans l’espace.

Délivre : On dit un oiseau fort a délivre maigre et sans corsage.

Dérober ses sonnettes : C’est lorsque l’oiseau s’échappe pour reprendre sa liberté, cet oiseau perdu a dérobé les sonnettes de son maître.

Dérocher : C’est quand les oiseaux volant pour poil, l’animal poursuivi se précipite à bas de quelque rocher. On voit assez souvent des grands oiseaux de proie en liberté effrayer des faons et même des biches au point de les faire ainsi se jeter dans des précipices.

Délonger : Ôter la longe à l’oiseau pour faire voler.

Derompu : C’est un oiseau dont les ailes et la queue sont gâtées, on dit aussi dérompe la proie qui renversée et meurtrie.

Descente : C’est lorsque le faucon fond sur la proie pour précipiter à terre.

Duc : Le grand duc est le plus grand des oiseaux de nuit, il habite les ruines, les creux des rochers et porte sur la tête deux petits bouquets de plumes qui ont l’apparence d’oreilles, il a la tête et les yeux énormes, son plumage est d’ordinaire d’un brun noirâtre. On ne voit quelquefois de blancs. On s’en sert en fauconnerie pour détourner le gibier, tels que les milans, corneilles, etc.